Les emojis : aboutissement de la communication ?

Créés en 1997 pour Softbank, les émojis avaient pour buts de faciliter la communication et de distinguer l’entreprise de la concurrence. A ce jour, leurs buts restent inchangés mais leur utilisation n’a fait qu’augmenter. Ils sont utilisés par une majorité, que ce soit dans les conversations privées, sur les réseaux sociaux ou dans des campagnes de communication. Les professionnels se les approprient et développent ainsi une identité de marque qui correspond à l’ère actuelle.

Pour une communication aboutie sur les réseaux, il est très important de rédiger ses posts avec minutie, rentrer dans le détail de l’emoji c’est donc s’assurer une communication polyvalente.

Pour prendre un exemple : McDonald a réalisé une campagne de pub en utilisant des emojis de sentiments et d’expression à la place des visages de ses consommateurs ! Pourquoi ? D’une part parce l’emoji n’a généralement pas de genre, et d’autre part, parce que son visuel est dessiné et simplifié pour que son sens soit compris par tous.

Mais est-ce que qu’il y a une réelle raison pour laquelle les professionnels devraient intégrer l’utilisation des emojis à leur communication digitale ?

Chez Webiaprod nous vous dirions qu’il y en a même plusieurs :

  • Il est possible d’adapter l’utilisation de vos emojis selon les événements : si vous cherchez à toucher une cible internationale pourquoi ne pas vous approprier la/les culture(s) souhaitée(s) le temps d’un post ? Le kangourou pour l’Australie ou le lama pour le Pérou sont de bons exemples. Néanmoins tous les emojis ne s’affichent pas sur un ordinateur ! Si vous souhaitez toucher un maximum de monde le mieux reste de s’assurer qu’un maximum de monde puisse être touché.
  • Sur les réseaux, un contenu rapide est un contenu efficace puisqu’il en devient percutant : plus vous expliquez quelque chose avec clarté, plus l’information touchera de monde. Une phrase à elle seule peut totalement suffire pour expliquer un sentiment ou une humeur. Si vous exprimez simplement votre joie « Nous sommes vraiment heureux. » et que votre phrase n’est pas ponctuée par un emoji, vous renverrez sans doute vers l’image d’une entreprise /marque austère ou bien même old school. Certains pourraient même y comprendre un sarcasme non voulu. Pour éviter tout malentendu un emoji simple est le moyen le plus efficace de pallier à ce genre de situation. Il optimise une parole et la rend claire et accessible à tout le monde.
  • Que ce soit pour une grande ou une petite entreprise les emojis génèrent un engagement certain. Utiliser des emojis positifs tend à rendre la marque plus agréable et humaine pour le consommateur. Ils développent l’engagement et amènent les cibles à consommer. On évitera d’utiliser un emoji en colère ou triste lorsqu’on véhicule une idée en tant que marque. Les emojis négatifs sont eux, dans une certaine mesure, un frein à l’engagement.

Les emojis ne sont donc pas que de petits bonhommes en langage Unicode mais une véritable source d’engagement, traducteurs d’émotions et fédérateurs de communautés.

Avec un panel de pas moins 2 823 emojis, il est possible d’illustrer rapidement toute une panoplie de sentiments. Les emojis sont la langue du millénaire mais tout le monde ne la maîtrise pas encore parfaitement. S’ils permettent de « discuter » avec d’autres personnes sans même savoir parler leurs langues, la compréhension de ceux-ci peut être impactée par la culture de celui qui le lis. Ainsi, mieux vaut éviter les emojis dont la connotation peut être douteuse ou ceux dont la compréhension n’est pas assez intuitive. Cependant, nous vous déconseillons d’en abuser : trop d’émojis tue l’émoji, vous risqueriez alors de passer pour des débutants que vous n’êtes plus ! 😉

                   

 

L’équipe webiaprod vous a donc sélectionnée ses petits préférés : les émojis qui passent partout et qui permettent d’illustrer un maximum de posts pour vos réseaux sociaux professionnels :