ÉCRIRE POUR LE WEB NE S’IMPROVISE PAS

agence redaction web

On pourrait croire que la rédaction web est à la portée de tout un chacun, il n’en n’est rien. C’est plutôt une activité spécialisée. Elle est différente des autres types de rédactions comme celle utilisées pour écrire un roman ou pour être rédacteur de presse traditionnel. Non seulement le style à employer est très particulier mais la rédaction pour le web met en œuvre des techniques propres à l’exploitation des contenus sur internet.

UNE ÉCRITURE MAÎTRISÉE

Écrire pour le web c’est avant tout maîtriser les sujets dont on doit traiter. On ne laisse que peu de part à l’imagination. La rédaction web consiste souvent à parler d’entreprises et des produits et services qu’elles proposent. Il faut être parfaitement informé sur les entités économiques, leurs productions et les marchés sur lesquelles elles opèrent. C’est le cas de l’agence de rédaction web Virtual Assistant.

Par définition le monde de l’entreprise est professionnel l’amateurisme n’y est pas toléré. Cela implique de se tenir informé en permanence sur les sujets qu’on est amené à traiter, ils sont souvent récurrents. La lecture des textes sur internet impose un formatage particulier. Le titre de l’article ne laisse aucun doute quant au sujet abordé. Les phrases sont courtes et percutantes. Les paragraphes sont séparés par des sous-titres, en groupe de deux ou trois, tout dépend de la taille du texte. La lecture est agréable et rapide et mène au développement du point de vue du client qui commande le texte.

LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL

La grande spécificité de la rédaction pour le web réside dans sa capacité à procurer des contenus actifs. Il l’est à deux niveaux. Le lecteur peut facilement identifier des mots-clefs et des concepts qui sont mis en avant grâce à des artifices de mise en page. On utilise des caractères gras ou des tailles de police spécifiques. Le rédacteur web est souvent amené à créer des liens qui pointent vers d’autres contenus ou d’autres sites. Ils permettent souvent de faire des références à d’autres concepts, de les expliquer plus précisément sans pour autant, dans un soucis de clarté, les intégrer au texte principal.

Un contenu pour le web est également actif vis à vis des moteurs de recherche. Celui de Google, de loin le plus utilisé, a recours un algorithme qui classe les pages retournées après une requête. De ce classement dépend la fréquentation d’un site. Bien souvent les utilisateurs ne cliquent que sur les liens retournés par la première page de résultat. On a donc recours à des techniques d’optimisation des contenus pour leur utilisation par les moteurs de recherche. Ce domaine de compétence appelé Search Engine Optimisation doit être parfaitement maîtrisé par le rédacteur web. Cela constitue même la qualité la plus recherchée dans la profession.