Sitemap : tout savoir sur le plan d’un site web

Tout sur le Sitemap

Aussi connu sous le nom de plan de site, le sitemap est un fichier au format XML. Il joue un rôle très important dans le bon référencement d’une page. Découvrez dans ce guide réalisé par une agence de création de sites web les points essentiels le concernant.

Qu’est-ce qu’un Sitemap ?

Avant toute chose, faisons un petit rappel sur le Sitemap. Il s’agit d’un document qui facilite l’indexation de la page web. C’est bel et bien le cas parce qu’il intègre des informations pertinentes sur la nature des URLs internes du site. Ces dernières aident le robot à découvrir toutes les URLs, même les plus isolés.

Dès la création d’un site internet, le fichier en question contient également des métadonnées en rapport avec la page web. Dans la pratique, il renseigne les moteurs de recherche sur la fréquence ainsi que sur la dernière date de mise à jour. Ces données s’avèrent très importantes dans le référencement.

L’importance du Sitemap

Afin de découvrir l’importance du sitemap, une piqûre de rappel sur le fonctionnement des robots d’indexation s’impose. Dès que le Googlebot repère un site, il analyse le fameux fichier Robots.txt. Celui-ci contient généralement le chemin menant vers le Sitemap. Le robot étudie ensuite le code source HTML de la page web avant de le sauvegarder et de l’expédier à Google.

Les leaders dans le domaine de la création de sites affirment que le Googlebot réalise cette action à plusieurs reprises jusqu’à ce que la plateforme soit explorée totalement. Une fois cette procédure effectuée, le géant de l’internet procède à l’indexation des différentes pages. Le robot revient sur le site en fonction des mises à jour de ce dernier. Concrètement, plus la fréquence de mise à jour est élevée, plus le site sera revisité maintes fois.

Notions sur le protocole Sitemap

Microsoft, Google et Yahoo respectent en général le même protocole Sitemap. Concrètement, le document XML proprement dit intègre plusieurs balises indispensables. Dans la liste figure la balise d’ouverture et de fermeture. Il faut bien sûr indiquer l’espace et inclure une entrée parent et enfant.

Certains Sitemap contiennent d’autres balises facultatives. La prise en charge de ces dernières dépend en grande partie du moteur de recherche. Le plus important est que le fichier ne doit pas comporter plus de 50 000 URLs. Ceux-ci peuvent être des HTML, des PDF, des vidéos et des images. Sa taille doit être inférieure à 10 Mo.

Comment gérer le Sitemap ?

La gestion d’un sitemap peut se faire d’une manière automatique ou manuelle. Pour la première méthode, il suffit d’utiliser les outils de génération disponible sur la toile. Elle constitue la solution la plus facile. Il faut cependant prendre soin de bien choisir le logiciel à employer. La deuxième technique, quant à elle, est réservée à des experts en informatique. Elle requiert l’usage d’un éditeur XML pour bien créer le fameux fichier.

À noter qu’il est également possible de développer un outil spécifique au site. Cette alternative semble la plus adéquate étant donné qu’elle s’adapte parfaitement à tout type de page. Signalons tout de même que cette solution peut être un peu coûteuse. De plus, il faut faire attention au nombre d’URL contenu dans le sitemap.

Faut-il toujours créer un sitemap ?

Pour certaines agences web, il n’est pas indispensable de créer un sitemap dans certains cas. Elles estiment que le fichier n’est pas utile si tous les liens sont accessibles par la racine ou ses descendants. Elles pensent qu’il ne faut pas réaliser le fichier en cas de manque de ressources nécessaires pour avoir un sitemap bien fait. En outre, l’équipe de ces acteurs pense que le fichier XML n’est pas requis si le site n’intègre aucun contenu intéressant en matière de SEO.

Et pourtant, certains experts en référencement conseillent la création d’un sitemap. C’est logique parce qu’ils cherchent à optimiser l’indexation des différentes pages. Comme précitée, cette initiative permet d’améliorer le positionnement du site sur les moteurs de recherche, y compris Google. C’est le cas notamment si le propriétaire de la plateforme cherche à mettre en place un site marchand très sophistiqué qui attire de nombreux visiteurs.